État d’âme du 17/06/14

plume-decoupe-02-700x535

 

Il est des personnages que l’on rencontre au cours de nos vies et dont l’apparition revêt autant d’étrangeté que la disparition. Des fantômes de chair et de sang dont l’absence ne laisse l’impression que d’avoir été victime d’une illusion.

Ils passent comme leurs souvenirs, furtifs et insipides. Ne laissant aucune trace, pas même le moindre impact. Nous en ressortons ni grandis ni diminués, simplement surpris que quelqu’un que nous ayons fréquenté ne nous laisse qu’une vaine impression qui déjà s’estompe dans nos souvenirs et ne tardera pas à être engloutie dans les abîmes de l’oubli.

Essie Kelly

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s