American dreamer, Marina Niava

« J’aime autant rêver que faire l’amour » affirme Saliou.

Sans doute parce que pour exercer son don, voyager dans les rêves des autres, « scanner » comme il dit, il a besoin d’une étreinte charnelle. 

C’est un roman moderne et dynamique que j’ai lu d’un trait. Bien avant que l’auteur remporté le prix Bernard Dadié, j’avais entendu parler de ce roman que de nombreux lecteurs ont plébiscité. 

L’histoire se passe aux Etats-Unis. Le jeune Saliou y a immigré avec sa famille depuis quelques années. Il parle aussi bien français qu’anglais et parsème ses phrases de mots en nouchi. On découvre la vie d’un jeune-homme doué en sport, qui à la suite d’une blessure a dû renoncer à un avenir prometteur dans ce domaine et qui désormais s’est lancé dans la production musicale. Célibataire, il multiplie les histoires d’un soir et sillonne les rêves de ses partenaires avec amusement jusqu’à ce qu’il tombe amoureux. Alors qu’il n’a jamais pensé a exploiter son don, sa vie va être chamboulée quand il va comprendre qu’il intéresse un organisme mystérieux. 

C’est un roman fantastique mais très emprunt de réalité, l’histoire est presque plausible.

Cependant, l’histoire a, à certains moments dès similarités avec le film « The prodigies » sorti en 2011 ou encore « X-men le commencement » sorti la même année pour ne citer que ceux la. 

 J’entends par là que scénario du héros qui se retrouve traqué par un organisme mystérieux et secret qui s’interesse à son don est très récurent dans la littérature et au cinéma. Le fait qu’il se retrouve confiné avec d’autres personnages qui partagent le même don et subissent des tests l’est tout autant. Et c’ est dommage car ça a un goût de déjà vu.

Malgré tout l’histoire est plaisante et agréable à lire, bien tenue. Je suis donc un peu mitigée. J’attends la suite, l’histoire se terminant sur une note de suspens. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s