Au revoir grand homme!

La première fois que je l’ai rencontré, j’accompagnais Josué Guebo, le Président de l’Association des Écrivains de Côte d’Ivoire d’alors, à son domicile. J’étais très intimidée de rencontrer ce grand homme de la littérature francophone dont j’avais parlé du parcours et des œuvres quelques jours auparavant à l’occasion d’une rencontre littéraire sur les pionniers de la littérature ivoirienne.
La littérature ivoirienne écrite est née à l’époque de la colonisation. Les premiers écrivains ont été formés à L’École Supérieur de Bingerville, un système éducatif mis en place par les colons.
Intellectuels éclairés œuvrant pour la liberté de leur peuple, les premiers auteurs ont su déjouer le piège de l’aliénation pour s’enrichir des enseignements donnés, sans oublier le milieu traditionnel duquel ils étaient issus.
Tout commence par le théâtre. La littérature ivoirienne est à l’origine orale. Et le théâtre a été la première forme de littérature en Côte d’Ivoire.
Bernard Dadié, Coffi Gadeau et Joseph Amon D’Aby, figurent parmi les plus grands noms de la littérature ivoirienne et pour cause : ils sont considérés comme les pères fondateurs du théâtre indigène et populaire.
On considère Bernard B. Dadié comme étant le précurseur en la matière car il est le seul à écrire intégralement ses pièces. Sa première œuvre produite s’intitule ainsi « les villes », en 1934.
Dans les années 40, d’autres genres littéraires font leur apparition et Bernard B. Dadié est encore une fois un précurseur. En 1942, il innove avec le conte moderne, puis avec la poésie en 1945 et enfin avec la nouvelle en 1948 dans le numéro 4 de la revue Présence africaine. Dès 1950, Bernard Dadié écrit le recueil de poèmes « Afrique debout » pour éveiller ses frères.
Un nègre à Paris est son ouvrage qui m’a le plus séduite. Celui dans lequel je me suis le plus reconnue… Au revoir grand homme, ton corps est inerte mais grâce à tes œuvres une partie de toi reste parmi nous, bien vivante et continuera d’enrichir les générations à venir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s