03/06/18

Et celui qui reste prisonnier du passé est condamné à vivre dans les abîmes de l’amertume. Sac et ressac de situations d’infortune. L’épanouissement ne se vit pas dans les souvenirs mais bien ancré dans la réalité. Dans une décision ferme de conquérir le lendemain porteur de promesses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s