État d’âme du 23/07/26

Les lumières s’éteignent de gré ou par contrainte en ce moment en CI. De gré pour éviter une facture CIE trop salée à cause du prix prohibitif de l’électricité…par contrainte quand l’université n’est plus qu’un champ de bataille où les étudiants peinent à suivre les cours. C’est dur d’être confronté à une période économique où même le confort le plus sommaire devient redoutable. On fait attention à tout, on a peur d’une feuille de papier qui devient plus tranchante que de l’acier. C’est terrible quand une partie de notre jeunesse perd sa chance de se former et d’éclairer ses ténèbres intérieurs…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s