État d’âme du 11/09/2014

plume-blanche-de-canard-mouillee-par-la-pluie-f7c68509-319e-4d9b-9b2d-3d0797796630

Il faut comprendre que les autres ne nous appartiennent pas. Seules les émotions nous lient et hélas souvent elles sont fugitives. Il est idéal de croire que les liens que nous tissons sont faits d’acier et que jamais il ne casseront. Hélas il ne dépend pas de nous d’en décider ainsi.

La réalité répond à l’inéluctable usure des sentiments qui affecte une société habituée à la surconsommation. On apprécie de moins en moins et on appréhende de plus en plus. Celui qui s’offre en toute sincérité à davantage la posture d’une âme suicidaire que d’un esprit louable car il est donné à la moindre peccadille une valeur que souvent elle ne mérite pas. Ce qui est gratuit effraie et les bonnes intentions apparaissent donc effrayantes car on ne les comprend pas.
Viens alors l’instant où assis sur son rocher on se demande s’il vaut encore la peine de se risquer à partager, à donner, à aimer?
L’expérience me persuade qu’il est impératif d’agir selon sa conscience et en accord avec soit-même. Et même si parfois cela paraît idiot de se donner aveuglément et de faire confiance, je crois que cela vaut la peine, car les imbéciles me semble plus souvent heureux.

Publicités

Une réflexion sur “État d’âme du 11/09/2014

  1. Très jolies pensées et je t’accorde que même s’il n’est pas facile de confiance, d’aimer et de donner, cela en vaut largement la peine, c’est la vie et le seul moyen d’en profiter c’est de la vivre à fond sans se laisser apeurée par ce qu’on en comprend pas toujours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s