On ne dit pas… mais plutôt …

images

 

S’il y a bien un livre dont je ne me lasse pas et auquel je tiens précieusement c’est bien ce livre : on ne dit pas.. mais plutôt…

Une vieille édition certes, mais un ouvrage très utile qui m’aide à éviter certains écueils que nous faisons quotidiennement en français. Et vous conviendrez avec moi qu’un auteur qui ne s’exprime pas très bien en français a de quoi apparaitre louche 🙂 Je dis bien auteur au masculin car l’Académie française a affirmé, conformément à sa mission de « gardienne de la langue française », qu’il n’y a pas lieu de mettre de façon systématique certains mots au féminin. Ainsi des formes telles que professeure, chercheure, sapeuse-pompière, auteure,ingénieure, procureure, et bien d’autres sont des barbarismes. À bannir donc de notre vocabulaire!

 

Parce qu’on utilise souvent des mots à force de les entendre sans pour autant qu’ils existent réellement en français, je partage avec vous quelques mots que nous utilisons souvent et qui malheureusement n’existent pas dans le dictionnaire !

 

  • Ainsi le verbe « nominer « qui est un américanisme ne fait pas partie de la langue française, n’en déplaise à ceux qui en abusent notamment lors des cérémonies de remises de prix. À la place de « nominé » on utilise le mot nommé« et ça tombe bien car il est approprié à l’instant.

 

  • Continuons avec une expression qu’affectionnent les amateurs de sports: ça pourra paraître choquant mais on ne dit pas « supporter une équipe » mais plutôt encourager une équipe. Et là je sens déjà votre désarroi car, oui vous aimez cette expression qui pourtant n’est pas française 😉 

 

  • On évitera aussi le verbe « candidater » qui n’existe pas. On pose sa candidature ou on postule à emploi.

 

  • Encore, évitez d’utiliser le verbe « impacter » pour signifier la conséquence. La crise affecte l’économie et non « impacte » l’économie.

 

On évite aussi d’utiliser certains mots à la place de ceux qui sont plus appropriés : sophistiqué pour compliqué, générer pour engendrer, opportunité pour occasion.

Et je m’arrête là avant de vous perdre!

Pour ceux que le sujet passionne (on ne sait jamais) l’Académie française fait régulièrement des mises au point afin de clarifier les choses! Rendez-vous sur son site! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s