L’amour est un grand pleur, Tiburce Koffi

Lamour-est-un-grand-pleur

L ’amour est un grand pleur.  Un titre annonciateur de douleur mais aussi d’émotions car la peine n’est pas seule capable de faire jaillir nos larmes, nous pouvons aussi pleurer de joie.  Et c’est pourquoi sous ce titre qui immédiatement m’a intriguée, je savais que je trouverai des problématiques amoureuses bouleversantes.

Recueil de nouvelles aux élans poétiques, j’ai apprécié les passages romantiques qui se détachait de toute mièvreries. Le ton juste et posé de l’auteur qui laisse au lecteur toute la latitude de s’imprégner de l’histoire, de la vivre aussi et de s’interroger.

Tiburce Koffi offre aux femmes de son roman un réel charisme et des personnalités d’envergure et c’est ce qui distingue cet ouvrage d’autres romans à l’eau de rose. Loin d’emprisonner la femme dans le cliché de l’être faible, fragile et manipulable, il nous présente des personnages féminins sensibles, mais d’une lucidité déconcertante. Il aborde sous tous les angles les grandes problématiques des relations amoureuses. Celles que nous avons du mal à comprendre, ou encore celles auxquelles nous redoutons de faire face car souvent nous nous doutons, mais nous craignons de savoir.

De l’infidélité des hommes dont le fruit est souvent des enfants adultérins déstructurant de ce fait la cellule familiale, aux triangles amoureux qui parfois imposent une forme de polygamie moderne que les femmes acceptent de gré ou de force, en passant par la prostitution, solution précaire pour des femmes qui luttent au quotidien, nous rencontrons des héroïnes qui de loin de se soumettre à la fatalité retroussent leurs manches et se battent pour vivre en marchant dignement. Ce livre à mon sens est empreint d’un message important pour la femme : quelque soit l’adversité, nous sommes capables de prendre notre vie en main et être celle que nous aspirons à être.  Les seules chaines qui entravent nos pas sont celles que nous nous posons, en refusant souvent de faire face à la réalité. Même dans les périodes les plus dures, le bonheur est là, au fond de nous et ne demande qu’à éclore.

Il y a dans ce recueil un message d’espoir qui ravive, et encourage. Des vers de poésie qui envoûtent, une lueur qui éclaire la nuit comme un phare et sème ça et là des indices pour prendre du recul et éclaircir notre quotidien.

Publicités

3 réflexions sur “L’amour est un grand pleur, Tiburce Koffi

  1. « Ton commentaire est beau comme d’habitude le seul problème est que tu as dis une phrase qui me semble quelque peu misandre, En effet tu as dit « infidélité maladive des hommes »,tu attribues aux hommes l’infidélité alors que tu sais qu’en amour les femmes font parfois preuves de méandres. Je ne te demande point de faire la tendre avec les hommes mais je veux juste te faire entendre la voix du littéraire qui aurait préféré ne jamais voir un de tes mots dans une attitude sexiste s’étendre .Mais je ne laisserai pas ce petit arbre à palabre cacher la merveilleuse forêt de savoir littéraire que tu es et dont les lecteurs ont aimé s’éprendre. Ce livre peut être un message aux femmes comme tu le dis ,mais c’est dans l’application de ses conseils à travers une attitude digne et pleine de fidélité envers l’homme que la femme saura le comprendre. Car dans le fond l’homme et la femme sont la paire du feu de l’amour ,et tout regard qui soustrairait l’une de ses deux entités dans ce feu le verrait devenir cendre. Pour finir permet moi encore une fois de te féliciter pour cette vue panoramique avec laquelle tu arrives à montrer les parties intéressantes de ce beau film qu’est le roman et à le rendre. Pour ma part comme Tiburce Koffi l’a dit « L’amour est un grand pleur  » mais ce grand pleur ne peut provenir que d’un grand cœur qui aime les hauteurs de l’amour au point où il ne veut en redescendre. Et dans un tel cas de figure ce grand pleur ressemble à cette goutte d’eau magique qui fait pousser la fleur d’amour dans les cœurs des beaux parents envers leurs bru ou leur gendre . 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s